Responsable formation : bâtir et piloter le développement des compétences

Partager cette actualité :

27 MAR

Le responsable formation accompagne la montée en compétence des salariés d’une entreprise.
Sa mission consiste à favoriser la mobilité professionnelle en proposant les formations adéquates, et à assurer la compétitivité des entreprises à travers une gestion optimale de leurs talents.
Pour réaliser ce pilotage stratégique, il s’appuie sur sa parfaite connaissance du cadre légal et réglementaire de la formation.

 

> SES MISSIONS

  • - Définir la politique de formation des salariés d’une entreprise

Le responsable formation dresse un état des lieux des besoins en formation au sein de l’entreprise. Ainsi, à la manière d’un consultant interne, il analyse et évalue les demandes de ses différents interlocuteurs : direction générale, direction financière, DSI, DRH, managers opérationnels, représentants du personnel.
L’objectif : proposer des modules de formation adaptés au contexte de l’entreprise en accord avec ses orientations stratégiques.

 

  • - Monter un plan annuel de formation

Chaque année, le responsable formation conçoit et élabore un nouveau plan d’actions.
Pour cela, il s’appuie sur les différents dispositifs existants que sont le CPF, le CIF, l’alternance, le contrat de professionnalisation ou encore le Fongecif. Il rédige un cahier des charges tout en veillant au respect des orientations stratégiques de l’entreprise en matière pédagogique et budgétaire.
Ce plan annuel est ensuite soumis au vote consultatif des partenaires sociaux qui veillent à la représentativité de chaque catégorie de salariés dans la politique de formation de l’entreprise.
Une fois le plan validé, c’est au responsable formation qu’il revient de le faire appliquer. Tel un chef de projet, il supervise les équipes de son département et procède à la sélection des organismes de formation.

 

  • - Evaluer les actions de formation

Depuis la mise en place du CPF qui permet de dispenser des formations diplômantes et certifiantes, la loi impose au formateur de mesurer l’incidence du stage sur les performances de la personne formée par le biais de QCM, de tests, ou d’entretien. Cette montée en compétence est également évaluée au sein des entreprises par les managers qui observent à leur tour le niveau de confort obtenu ainsi que l’aisance professionnelle des salariés.

 

  • - L’importance de la gestion administrative

La gestion administrative occupe une place considérable dans le métier de responsable formation. En effet, ce dernier rédige les appels d’offres permettant de sélectionner les prestataires dotés d’expertise et de compétences pédagogiques, élabore les conventions de formation qui détaillent leur contenu, les personnes à former, l’environnement de la formation, les objectifs à atteindre, etc.
Puis il collecte les évaluations ainsi que les attestations de formation et supervise la gestion des plannings.
Il fait signer ou récupère les feuilles de présence et les documents de prises en charges par les OPCA, élabore les déclarations fiscales, veille aux remboursements et au bon financement de la formation.
Il surveille et pilote les tableaux de bord, suivis de formation, coûts budgétaires, prestataires convoqués…
Toutes ces informations doivent être mises à disposition des instances représentatives du personnel, les IRP, afin d’assurer une traçabilité complète de la formation.

Le responsable formation opère également un important travail de veille juridique afin de s’assurer de la conformité de la politique de l’entreprise avec la législation en vigueur.
Il doit donc apprendre à composer avec un cadre juridique complexe et évolutif.

 

  • - Gérer les dépenses

Pour mener à bien son plan de formation, le responsable formation doit faire valider son budget par la direction et les partenaires sociaux.
Ensuite, il doit veiller au respect de ce dernier dans l’achat des formations et le paiement des prestataires.
Pour cela, le responsable formation doit optimiser la part de financement garantie par les différents dispositifs (FSE, Etat, région, OPCA, OCTA), et veiller parallèlement au retour sur investissement.

 

> COMPETENCES REQUISES

Le périmètre d’activité du responsable formation dépend de la taille de l’entreprise.
Dans une petite structure dépourvue d’interlocuteurs sociaux, la tâche est essentiellement opérationnelle.
Dans une grande entreprise, le responsable formation est en constante relation avec les organismes de formations, les prestataires, le CE et les IRP (Instances Représentatives du Personnel), et peut être confronté à des problèmes techniques, d’organisation, de suivi administratif, à des résistances dans la répartition des dépenses ou à des formations ne répondant pas aux objectifs fixés. Il doit donc être un négociant aguerri capable de convaincre de la pertinence de son plan de formation.

Il doit aussi avoir une parfaite connaissance de son secteur professionnel et de l’organisation interne de son entreprise afin de s’imposer face aux différentes directions

Le responsable formation doit être à l’écoute de ses interlocuteurs internes afin de proposer des actions de formation cohérentes et efficaces. Il doit avoir une bonne culture juridique afin d’évoluer avec aisance dans un environnement légal complexe.

La place des ressources humaines étant prépondérante dans son activité, ce manager doit en être imprégné afin d’assurer un dialogue optimal avec les différents services.

La discrétion est également de mise pour le responsable formation qui accompagne les collaborateurs vers des changements de postes sur lesquels ils ne souhaitent pas toujours communiquer dans l’immédiat.

 


 

> Salaire

Jeune cadre : entre 35 et 45 k euros

Cadre confirmé : entre 45 et 70 k euros

 

> Diplômes requis

École de commerce (spécialisation en ressources humaines)

Bac +5 en ingénierie de la formation, gestion des ressources humaines

Bac +4 ou 5 en administration générale

Bac +5 en droit, communication, sciences sociales, sociologie, psychologie

 

> Evolution professionnelle

Directeur des ressources humaines, responsable des ressources humaines, responsable gestion des carrières, responsable développement RH, responsable recrutement.

 


 

Le cadre légal de la formation   |   5-RH-LEGA

 

Recruter : de la définition des besoins à l’intégration   |   5-RH-RECR

 

Mettre en place une GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences)   |   5-RH-GPEC

 

Conduire un entretien annuel d’évaluation   |   5-RH-EVAL

 

> Parcours métier Devenir Responsable RH

 

> Notre dossier Financer sa formation