Le concept d’entreprise libérée, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le concept d’entreprise libérée, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le milieu professionnel peut être une source de stress. Ce problème est devenu l’une des préoccupations majeures dans certaines entreprises. C’est ce qui incite les équipes dirigeantes à rechercher des initiatives pour réorganiser le cadre de travail et revoir les politiques de management internes. Dernièrement, le concept d’entreprise libérée gagne en popularité. De quoi s’agit-il concrètement ?

Ce qu'il faut retenir :

  • Le concept d'entreprise libérée consiste à réorganiser la structure et le management d'une entreprise afin de donner plus d'autonomie aux employés.
  • Les avantages de ce concept incluent une réduction des tensions entre hiérarchie et personnel, une plus grande motivation des employés à prendre des initiatives et une augmentation de la confiance de la direction envers les capacités individuelles des employés.
  • Pour mettre en place une politique d'entreprise libérée, il est nécessaire de créer un climat de confiance, de communiquer la vision globale de l'entreprise à tout le personnel et d'évaluer la culture d'entreprise actuelle.
  • Les défis des entreprises libérées incluent la nécessité d'avoir confiance en ses équipes, la résistance de certains employés au changement et la nécessité de concilier vie professionnelle et vie personnelle.
  • L'adoption de ce concept peut entraîner des ajustements ou des suppressions de structures verticales et la formation de petites équipes pour prendre des décisions collectives.

Définition de la notion d’entreprise libérée

Une entreprise libérée est un concept de renouveau qui consiste pour entreprise à se réorganiser sur le plan structurel et humain. Pour mettre en œuvre ces grands changements, la direction doit être suffisamment déterminée. Beaucoup d’entreprises réalisent à quel point il est urgent de revoir l’environnement professionnel, même si tout semble aller pour le mieux. Toutefois, changer les codes habituels n’est pas facile à faire, puisque certains peuvent manifester des réticences.

Une entreprise libérée se distingue par l’autonomie de ses employés. Chaque salarié se voit alors confier une responsabilité et une mission qui dépasse le plus souvent ses prérogatives. L’esprit collaboratif est plus valorisé. Le but consiste à donner la possibilité à chaque employé, par ses actions, de garantir le développement de l’entreprise, sans s’égarer de la vision globale. Pour mieux comprendre ce concept de management, InnovRH explique ici ce qu’est une entreprise libérée et en quoi cela transforme l’environnement de travail.

Les avantages de ce concept pour votre société

Le choix du concept d’entreprise libérée est intéressant pour les sociétés dans lesquelles règnent des tensions entre la hiérarchie et le personnel. Le processus pour réviser les règles managériales peut parfois prendre un certain temps, mais s’avère utile pour détendre l’atmosphère.

Dans une entreprise libérée, le personnel est constamment dans l’engagement. Les salariés sont motivés à prendre des initiatives pour le développement de l’entreprise. Ils deviennent individuellement une force de proposition et de créativité.

Indirectement, la hiérarchie apprend à faire confiance aux capacités individuelles des employés. C’est ce qui peut motiver la direction à déléguer efficacement davantage de travail. Grâce à ces pratiques de management, vous ressentirez de moins en moins l’envie de surveiller et de contrôler vos employés de manière périodique ou en continu.

concept entreprise libérée cabinet conseil marque employeur management RSE cohésion équipe travail

Comment mettre en place une politique d’entreprise libérée ?

La mise en place de pratiques en vue de créer une entreprise libérée ne peut être envisagée sans la participation de vos salariés. Vous devez alors œuvrer pour qu’il y ait d’abord un climat de confiance. Cela va encourager le personnel à manifester de l’intérêt à cette révolution managériale.

Dans une entreprise libérée, tout gravite autour de la vision globale. Vous devez alors porter cette information à tout le personnel et vous assurer de sa compréhension par tous. Les actions et initiatives du quotidien doivent individuellement permettre de progresser vers le même but. Même les nouvelles recrues doivent être bien intégrées et bénéficier d’un accompagnement.

Avant de commencer la transition dans le management global, vous devez évaluer votre culture d’entreprise actuelle. Cela vous évitera d’accumuler du retard lors de la transition et d’énumérer les détails qui peuvent nuire à la progression. La liberté au travail que vous prévoyez d’accorder aux employés doit se faire en levant certaines barrières. Dans un environnement décisionnel libre, la prise de décision est plus horizontale que verticale.

Les défis et opportunités des entreprises libérées

Il y a une sensibilité qui se dégage d’un environnement professionnel dans lequel est prônée l’entreprise libérée. Le fait qu’il faut taire l’existence de la hiérarchie et octroyer une autonomie aux employés peut mener vers certains problèmes. C’est pour cela que vous devez réellement avoir confiance en vos équipes pour lâcher prise. L’avenir de l’entreprise peut être menacé si ce renouveau ne se déroule pas convenablement.

Même si l’idée d’émancipation paraît intéressante, tous les employés ne sont pas toujours enthousiastes. Certains veulent rester fidèles à leur fiche de poste. En ce qui les concerne, vous devez les impliquer dans les discussions en rapport à la redéfinition de la vision de l’entreprise.

Dans une entreprise libérée, la vie personnelle peut avoir un impact important sur la vie professionnelle. Pour que cela ne devienne pas un problème, il faut organiser périodiquement des réunions pour adapter la vie au travail. C’est ainsi que vous allez donner l’opportunité à chaque salarié d’exprimer ses besoins pour trouver des solutions ensemble. Voilà une bonne manière de mettre en avant l’esprit collaboratif.

L’adoption du concept d’entreprise libérée impacte considérablement le management interne. Étant donné que la valorisation des initiatives horizontales est de mise, certaines structures verticales peuvent être réajustées, supprimées ou remplacées. Pour anticiper ou prévenir les tensions, vous devez encourager la formation de petites cellules au sein de l’entreprise. C’est dans ces petites équipes que les résolutions collectives peuvent se décider, sans empiéter sur l’autonomie individuelle de chaque employé.