Comment fonctionne le système de bonus malus en assurance auto ?

Comment fonctionne le système de bonus malus en assurance auto ?

Le système de bonus malus en assurance auto permet d’évaluer et de récompenser les bons comme les mauvais comportements des assurés sur la route. Ce mécanisme repose sur un coefficient qui varie en fonction des accidents et des sinistres responsables survenus au cours des années précédentes.

Ce qu'il faut retenir :

🚗 Bonus Malus Système d'évaluation des comportements des conducteurs.
📉 Coefficient CRM Varie en fonction des sinistres responsables passés.
💰 Impact sur prime Le coefficient influence le montant de l'assurance auto.
👶 Jeunes conducteurs Les jeunes conducteurs démarrent avec un coefficient de 1.
📈 Conducteurs malussés Les accidents font augmenter le coefficient et la prime.
🔄 Évolution du coefficient Conduite responsable et garanties peuvent le faire baisser.

Le principe du bonus malus

Le bonus malus est un mécanisme qui vise à inciter les conducteurs à adopter une conduite responsable et respectueuse des règles de la route. Plus un conducteur a un bon comportement routier, moins il paiera cher son assurance auto. À l’inverse, un conducteur ayant causé des accidents verra sa prime d’assurance augmenter. Il est indispensable d’avoir une assurance auto et une assurance vie pour sa propre sécurité.

Le bonus malus repose sur un coefficient de réduction-majoration (CRM) qui varie en fonction des accidents responsables survenus au cours des années précédentes. Chaque année, ce coefficient est recalculé par l’assureur en fonction du nombre de sinistres responsables déclarés. Il s’applique à la prime de référence du contrat d’assurance pour déterminer le montant de la prime à payer par l’assuré.

Le calcul du coefficient bonus malus

Le coefficient bonus malus est calculé à partir d’un coefficient de départ, fixé à 1 pour un jeune conducteur ou un conducteur n’ayant jamais été assuré. Chaque année, ce coefficient est mis à jour en fonction des accidents responsables survenus au cours de l’année précédente.

  • En cas d’accident responsable, le coefficient est majoré de 25 %.
  • En cas d’accident partagé (chaque conducteur est jugé à 50 % responsable), le coefficient est majoré de 12,5 %.
  • En cas d’année sans accident responsable, le coefficient bénéficie d’une réduction de 5 %.

Le coefficient ne peut pas dépasser 3,5 (soit une majoration de 250 %) et ne peut pas être inférieur à 0,5 (soit une réduction de 50 %).

L’impact du coefficient sur la prime d’assurance

Le coefficient bonus malus est appliqué à la prime de référence du contrat d’assurance auto. Cette prime de référence est déterminée par l’assureur en fonction du profil du conducteur, du véhicule assuré, de la zone géographique et des garanties souscrites.

Pour calculer le montant de la prime à payer, il suffit de multiplier la prime de référence par le coefficient bonus malus :

Montant de la prime = Prime de référence x Coefficient bonus malus

Un conducteur avec un bonus de 50 % (coefficient de 0,5) paiera deux fois moins cher son assurance auto qu’un conducteur avec un coefficient de référence de 1. À l’inverse, un conducteur avec un malus de 250 % (coefficient de 3,5) paiera 3,5 fois plus cher son assurance auto.

bonus malus assurance auto

Les spécificités pour les jeunes conducteurs et les conducteurs malussés

Les jeunes conducteurs

Pour un jeune conducteur, le coefficient bonus malus débute à 1. Certains assureurs appliquent un coefficient de départ plus élevé pour les jeunes conducteurs, en raison du risque statistiquement plus élevé d’accident.

Les jeunes conducteurs doivent bien choisir leur assureur et comparer les offres d’assurance auto, afin de bénéficier d’un contrat adapté à leur profil.

Les conducteurs malussés

Un conducteur qui accumule des accidents responsables voit son coefficient bonus malus augmenter et sa prime d’assurance auto. À partir d’un certain seuil, l’assureur peut décider de résilier le contrat d’assurance du conducteur malussé. Il peut être difficile pour ce conducteur de trouver un nouvel assureur.

Certaines compagnies d’assurance proposent des contrats spécifiques pour les conducteurs malussés, avec des garanties adaptées et un tarif plus élevé. Il est essentiel pour ces conducteurs de bien comparer les offres et de se renseigner sur les conditions de souscription et les garanties proposées par les différents assureurs.

Comment faire évoluer son coefficient bonus malus ?

Un conducteur peut faire évoluer son coefficient bonus malus en adoptant une conduite responsable et en évitant les accidents. Vous pouvez bénéficier d’une réduction supplémentaire de son coefficient en suivant un stage de conduite sécuritaire ou en optant pour certaines garanties, comme l’assistance 0 km ou la garantie conducteur.

Il est important de bien déclarer à son assureur les changements de situation (nouveau véhicule, déménagement, etc.) qui pourraient impacter la prime d’assurance auto.

Un conducteur peut bénéficier d’un meilleur bonus malus en changeant d’assureur et en choisissant un contrat plus adapté à son profil et à son véhicule.