Auto-entrepreneur : quel budget prévoir pour vos assurances ?

Auto-entrepreneur : quel budget prévoir pour vos assurances ?

Pour gérer votre entreprise individuelle en toute sérénité, vous devez vous protéger contre les éventuels risques auxquels vous êtes exposé dans le cadre de votre activité. Mais, avant de choisir vos assurances professionnelles, vous devez estimer leur coût afin de savoir l’impact qu’elles auront sur votre trésorerie. Quelles sont les garanties obligatoires pour protéger votre activité ? Quel budget affecter à vos assurances professionnelles ? Je vous en dis davantage dans cet article.

Ce qu'il faut retenir :

🛡️ Responsabilité civile professionnelle Protège contre les dommages causés à des tiers.
🏗️ Garantie décennale Protège les ouvrages réalisés pendant 10 ans.
🔥 Assurance multirisque Protège contre les risques liés à l'activité.
💰 Garantie perte d'exploitation Indemnise en cas de perturbations d'activité.
💸 Variabilité des coûts Impacté par métier, expérience, chiffre d'affaires.
🔍 Comparatif des offres Permet de trouver la meilleure formule au meilleur prix.
👩‍💼 Regroupement des garanties Négocier les tarifs et optimiser le budget.
🔧 Garantie biennale Couvre les équipements dissociables du bâtiment pendant 2 ans.
🚗 Assurance auto professionnelle Couvre la responsabilité civile professionnelle pour les véhicules utilisés.

Les assurances professionnelles obligatoires pour un auto-entrepreneur

En fonction du type d’activité que vous exercez, vous devez obligatoirement souscrire certaines assurances. Au nombre des garanties indispensables pour vous couvrir, on distingue :

  • la responsabilité civile professionnelle,
  • la garantie multirisque,
  • l’assurance décennale,
  • l’assurance perte d’exploitation.

L’assurance responsabilité civile professionnelle permet de couvrir tous les éventuels dommages que l’auto-entrepreneur pourrait causer à des tiers. Concrètement, cette garantie vous couvre contre les dommages causés à autrui avant, pendant et après vos prestations. Elle indemnise également les tiers en cas de dégâts provoqués par vos biens matériels.

Si vous êtes auto-entrepreneur dans le secteur du BTP, l’une des assurances obligatoires est la garantie décennale. Comme le montre le site Decennale-auto-entrepreneur.com, elle permet de protéger les ouvrages que vous réalisez durant 10 ans après les travaux. Rendez-vous sur une plateforme spécialisée pour souscrire ce contrat avant le début de vos chantiers.

L’assurance multirisque vous protège contre les éventuels risques liés à votre activité. C’est un contrat assez complet, car il contient la RC Pro, la protection juridique ainsi que les garanties vol, dégâts des eaux et incendie. Cependant, cette assurance ne prévoit pas de couverture pour les conséquences des dommages matériels sur votre activité. Pour bénéficier d’une protection complète, nous vous proposons de souscrire une garantie perte d’exploitation. Ainsi, vous pourrez être indemnisé en cas de perturbations d’activité.

Pourquoi le coût de ces assurances peut-il varier ?

La question du coût des assurances professionnelles est cruciale, notamment pour les auto-entrepreneurs. Les tarifs de ces garanties peuvent varier considérablement en fonction de différents critères. Pour le cas de l’assurance décennale par exemple, votre métier, votre expérience, votre chiffre d’affaires et votre ancienneté peuvent considérablement impacter le prix de votre contrat. Le coût de ces assurances peut aussi varier d’un assureur à un autre. Selon le niveau de risques auxquels vous êtes exposé, la société peut appliquer des surprimes ou revoir le prix de vos garanties à la baisse.

Pour trouver le contrat qui convient le plus à votre budget, faites un comparatif entre les différentes offres. Cela vous permettra de trouver la formule qui vous propose une couverture suffisante sans affecter durement la trésorerie de votre entreprise.

assurance décennale auto-entrepreneur

Intégrez ces dépenses incompressibles au budget de votre micro-entreprise

Afin d’optimiser le budget de votre micro-entreprise, ajustez le niveau de garanties de vos contrats d’assurance pour qu’ils correspondent correctement à vos besoins. Une assurance bien ajustée est moins chère, parce qu’elle est exempte de clauses superflues et inutiles. Faites aussi jouer la concurrence pour diminuer le coût de vos garanties. Utilisez un comparateur en ligne pour comparer plusieurs devis et choisir la meilleure formule. Pensez à regrouper toutes vos garanties pro chez un même assureur pour mieux négocier les tarifs de vos contrats et faire des économies. Vous pourrez même choisir le paiement annuel de vos cotisations afin d’optimiser votre budget de micro-entreprise.

Pouvez-vous souscrire d’autres couvertures pour vous protéger ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez souscrire d’autres assurances professionnelles. Même si elles ne sont pas obligatoires, elles étendent votre couverture initiale et vous permettent d’exécuter vos missions en toute sérénité. Parmi les assurances qui protègent votre activité dans le secteur du BTP, la garantie biennale est très importante. La garantie biennale ou assurance de bon fonctionnement couvre les dommages liés aux équipements dissociables du bâtiment pendant 2 ans à compter de sa livraison. Les éléments concernés sont : les cloisons mobiles, les portes-fenêtres, les volets roulants, les menuiseries, les gouttières, le ballon d’eau chaude, etc.

Le but de cette garantie est de protéger les clients contre les éventuels dysfonctionnements qui touchent ces structures. Elle vous protège aussi contre les conséquences financières en cas de dégâts chez votre client. Toutefois, elle ne concerne pas les dommages qui touchent au carrelage, à la moquette, aux revêtements muraux, à la plomberie et au chauffage. Les réparations de ces éléments relèvent de la garantie décennale. L’assurance auto professionnelle est aussi incontournable. Elle couvre la responsabilité civile professionnelle de l’entrepreneur pour les véhicules qu’il utilise dans le cadre de son activité. Selon les clauses du contrat, cette garantie vous indemnisera pour les dégâts causés au véhicule et aux marchandises qu’ils transportent.